Membre fondateur de l’association AIRe, qui regroupe les Acteurs de l’Industrie du Rétrofit électrique Carwatt se dévoile un peu plus dans cette présentation.

Carwatt, figure historique du rétrofit

Carwatt a été créée en 2015 sous l’impulsion de Gérard Feldzer dans l’idée d’utiliser les batteries automobiles afin de leur donner une seconde vie. C’est le principe du rétrofit électrique. Il a été rejoint dans la société par des ingénieurs et industriels issus de l’industrie automobile, du monde des transports et du tourisme, ou encore des personnalités telles que Bertrand Piccard, fondateur de la Fondation Solar Impulse.

Hébergé dans le CFA de Bobigny, l’équipe a partagé son savoir faire aux enseignants et aux élèves destinés à faire carrière dans le secteur automobile. Dès la première année, un VUL Renault Master a été rétrofité. Ce véhicule roule depuis 5 ans !

De formation ingénieur, et ayant fait sa carrière à Air France comme commandant de bord,  il perçoit très tôt les possibilités de cette transition  énergétique pour tous les véhicules qui n’ont pas besoin de beaucoup d’autonomie, tels que le secteur des engins de piste, les bennes à ordures ménagères, le secteur du fluvial et ferroviaire.

Les secteurs industriels, du transport et des véhicules spéciaux comme terrain de chasse

Tapis à bagage rétrofit Carwatt

Une quinzaine de personnes, ingénieurs en électricité et mécanique, experts de la batterie et de la propulsion électrique, réfléchissent, conçoivent et transforment des véhicules thermiques à l’électrique. Dans le domaine aéroportuaire, Carwatt intervient sur des tapis à bagages, passerelles et pousseurs d’avion, ce qui permet de participer à la décarbonation des aéroports. Les villes, communautés de communes, départements et régions sont des donneurs d’ordres pour les bus, cars et bennes à ordures. Des systèmes de mobilités moins conventionnelles comme des péniches de transports et des bateaux fluviaux de promenade, ainsi que des véhicules de safari, qui permettent une approche silencieuse et à basse vitesse, sont également dans le champ de Carwatt.

Le rétrofit un acte citoyen

Pour Carwatt, le rétrofit permet à ses clients de convertir un véhicule en remplaçant son moteur thermique par un électrique dans une démarche d’économie circulaire et d’un acte vertueux pour la planète. Carwatt à travers son bureau d’étude, évalue les faisabilités techniques et financières, puis conçoit et fabrique les kits de transformation qu’elle fait parvenir aux entreprises ou aux collectivités, en ayant formé leurs personnels de maintenance. Cette démarche est vertueuse dans la mesure où elle maintient les emplois locaux, fait faire des économies aux collectivités et exploitants. Elle participe, enfin, à court terme à l’amélioration de l’environnement qui devient une préoccupation majeure des populations et des élus. Carwatt s’est investie dans la création de l’Association AIRe afin que le rétrofit soit reconnu comme tel en France. C’est désormais adopté depuis mars 2020, mais il reste d’autres obstacles à lever.

La vision de Carwatt pour le développement du rétrofit d’ici 5 ans

Carwatt se concentre sur le BtoB : flottes pour le routier, l’aéronautique, le tourisme, le maritime et le fluvial, le ferroviaire… Malgré la crise de la Covid, la société prévoit une croissance rapide de son Chiffre d’Affaires avec les commandes en cours et cherche d’ores et déjà à embaucher, et créer des filiales en France et à l’étranger.


Retrouvez les coordonnées de Carwatt dans la page des Adhérents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *