La région SUD met en place un dispositif d’aides visant à favoriser l’utilisation de carburants alternatifs. Le rétrofit électrique bénéficie de ces aides.

De nouvelles aides à l’acquisition de véhicules utilitaires légers propres

Afin d’accélérer la transition énergétique des véhicules de transport de marchandise, d’anticiper et de rendre acceptable les Zones à Faibles Emissions (ZFE), la Région se fixe un objectif annuel d’aider à l’acquisition de 250 véhicules.
Sont éligibles au dispositif les Auto Entrepreneurs, les Très Petites Entreprises (TPE) ou les Petites et Moyennes Entreprises ayant un établissement ou une succursale en région SUD. Le rétrofit de véhicules thermique est concerné.

Une aide au rétrofit cumulable avec les autres aides de l’Etat

L’aide régionale est cumulable avec les aides de l’Etat ou toute autre aide publique. Toutefois le cumul de ces aides ne doit pas dépasser 40% du coût HT d’acquisition du véhicule. En cas de dépassement de ce taux, l’aide régionale sera ajustée. Le présent dispositif est valable pour une durée de 3 ans. Il pourra être modifié ou abrogé par délibération du Conseil régional. Les crédits nécessaires à sa mise en œuvre seront votés chaque année au budget régional.

1/3 des émissions de gaz à effet de serre proviennent du transport

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le transport représente près de 30% des émissions de gaz à effet de serre (2e poste après l’industrie), 65% des Nox et 25% des particules fines émis sur le territoire du Sud de la France (Source ORECA). Les déplacements automobiles de courtes distances (-de 80km) représentent environ 30% de ces émissions.

L’axe 1 du Plan Climat régional, voté en décembre 2017, fait de l’écomobilité une priorité. Plusieurs mesures concernent directement les carburants alternatifs :

  • Implanter 1 borne électrique tous les 100 km sur le réseau routier
  • Réduire l’impact environnemental du parc de matériel roulant ferroviaire et routier régional
  • Inciter à l’émergence de nouvelles pratiques dans le transport routier
  • Soutenir les nouvelles filières d’énergies renouvelables, en particulier l’hydrogène
  • Soutenir les démonstrateurs hydrogène

La région SUD déjà en avance sur les aides à l’acquisition ou la conversion énergétique de véhicule

Le surcoût à l’investissement reste l’un des freins au passage à l’électrique, à l’hydrogène ou au GNV. Afin de répondre à ce frein, la Région a d’ores et déjà mis plusieurs aides en place sur le territoire :

  • Une aide à l’acquisition de véhicules de transport de marchandise électriques, hydrogènes ou GNVs est disponible pour les auto-entrepreneurs, TPE et PME.
  • Une aide à l’acquisition de taxis propre
  • Une aide aux particuliers, aux entreprises (artisans / TPE / PME) et aux associations pour convertir leur véhicule essence au bioéthanol

Source : Cadre d’intervention 2021- 2023 rassemblant l’ensemble des dispositifs de soutien au développement des carburants alternatifs